Installation ou rénovation de fenêtres : pourquoi opter pour l’aluminium ?

Installation ou rénovation de fenêtres

Vous avez un projet d’installation ou de rénovation de fenêtres ? Vous hésitez en aluminium, bois et PVC ? Focus sur l’aluminium, souvent choisi pour les menuiseries, qu’il s’agisse de baies vitrées, de fenêtres ou de portes-fenêtres. Élégant, résistant, performant, écologique, il autorise une grande liberté de styles et de formes et permet une meilleure valorisation de votre patrimoine. Petit tour des qualités d’un matériau de plus en plus prisé.

Performances et résistance

Le principal atout des menuiseries aluminium est leur résistance, qui les rend très durables. L’aluminium est un matériau non ferreux (à ce titre il ne rouille pas face aux agressions climatiques), incombustible (utile en cas d’incendie) et fini (contrairement au bois qui « travaille » au fil des années). L’entretien d’une fenêtre alu se fait au moyen d’une simple éponge savonneuse.

Longtemps décriées pour leur isolation thermique très moyenne (l’aluminium étant un bon conducteur), les fenêtres alu ont connu des améliorations considérables : ruptures de ponts thermiques, anodisation, peinture thermolaquée, double/triple vitrage avec argon, étanchéisation, … Petit rappel : l’isolation d’une fenêtre est mesurée en W/(m².K) et est notée Uw. Ce coefficient de performance varie suivant l’isolation du cadre (alu, bois ou PVC) et la qualité du vitrage (double vitrage, triple vitrage). Plus la valeur Uw est faible, meilleure est l’isolation. Aujourd’hui les gains offerts par l’alu en matière d’économies d’énergie sont comparables à ceux du PVC.

Enfin, l’aluminium permet des profilés très fins, permettant d’accroître la surface des vitrages, qui se traduit par une luminosité accrue jusqu’à 30%.

Toutefois, toutes les menuiseries alu ne se valent pas, avant d’installer des fenêtres en aluminium, veillez à acheter des produits labellisés (citons par exemple Acotherm, Norme NF, Qualimarine, Qualicoat).

Élégance et modernité

Malléable, l’aluminium se prête à la personnalisation et est plébiscité par les designers et architectes. Il autorise de nombreux systèmes d’ouvertures : coulissante, oscillo-battante, à soufflet, à la française, à galandage, … et même les formes plus cintrées. En neuf comme en rénovation/remplacement, il autorise une grande liberté de mesures et de formes.

La technologie de rupture de pont thermique, en plus d’accroître l’isolation, autorise aussi de nombreux choix esthétiques. Par exemple : application de 2 couleurs sur une même fenêtre, grâce à un traitement sur les 2 demi-profilés, reliés par une barrette. Ce « bicoloris » est permis par le thermolaquage et l’anodisation. Le thermolaquage est un procédé de peinture des profilés alu, qui permet de leur appliquer différents types de revêtements : effet sablé, métallisé, satiné, martelé, imitation bois, mat, etc. L’anodisation est un traitement de surface à base d’oxyde qui démultiplie la résistance de l’aluminium à la corrosion.

L’aluminium est un matériau en phase avec les exigences du développement durable : il est recyclable à 99 % sans perdre de sa résistance et ne présente aucune toxicité de contact car n’émettant pas de particules nocives.

Des tarifs attractifs…et des avantages financiers

Le prix moyen d’une fenêtre à deux vantaux, à double vitrage et battante oscille entre 400 et 800 €. Le prix moyen d’une porte-fenêtre alu à frappe, à double vitrage oscille quant à lui entre 800 et 1200 €. Outre le prix d’achat de la fenêtre/porte-fenêtre, comptez entre 100 et 200 € pour la main-d’œuvre du menuisier de pose, d’une durée de moyenne de 2 heures pour une fenêtre neuve, 3-4 heures pour une fenêtre à rénover.

Car passer par un professionnel « Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) » présente 2 avantages. D’abord l’assurance d’une pose de qualité. Ensuite, pour bénéficier des avantages fiscaux et financiers qui sont non négligeables :

– TVA à 5,5% pour les travaux de rénovation permettant d’optimiser l’efficacité énergétique, les travaux annexes ainsi qu’aux fenêtres isolantes

– Crédit d’impôt de15 %% pour le remplacement des fenêtres à simple vitrage par du double vitrage (condition : les fenêtres en alu, par exemple, doivent afficher un coefficient de transmission thermique global Uw ≤ 1,3 W/m².K et un facteur de transmission solaire Sw ≥ 0,3.). En 2019, ce crédit d’impôt est remplacé par une prime versée à l’achèvement des travaux

– Eco-Prêt à taux 0, pour un montant maximal de 30 000 €, sans conditions de ressources, mais toujours avec des conditions de performance thermique des fenêtres en aluminium

– PEE (Prime Eco-Energie), allant d’une dizaine à plus de 2 000 €, sur la base de critères concernant votre logement et les caractéristiques des travaux effectués